Les causes et conséquences de la migration internationale

Le festival poursuit, cette année encore, son soutien aux projets développés par les associations en lien avec l’Afrique.

Quatre capsules vidéo donnent la parole à des témoins avec enfants qui ont connu la migration volontaire et/ou forcée, hier et/ou aujourd'hui.

 
Mado : 43 ans – originaire du Congo et Marie, 12 ans, sa nièce.
En 1996, Mado quitte Bukavu (au sud Kivu) pour la Belgique
afin de rejoindre sa famille installée à Liège.
 


Afroditi : 52 ans – originaire de Grèce – enseignante et Anastasia, 11 ans, sa fille.
En 1995, Afroditi quitte la Grèce  à l'âge de 25 ans pour le Québec pour poursuivre ses études.
Elle arrive en Belgique en 2001 afin de trouver un emploi qui correspond à son diplôme.


Béatrice : 61 ans -  originaire du Rwanda et ses 3 enfants
En 1994, Béatrice quitte Kigali pour des vacances en Belgique.
Quelques jours plus tard débute le génocide. En rentrant au pays en 1995,
elle ne retrouve plus, ni ses enfants, ni sa famille.


Cécilia : 71 ans – originaire de l’Equateur – sociologue et Amancay, 42 ans, sa fille.
En 1990, Cécilia quitte l’Equateur à 44 ans avec ses 3 enfants,
Amancay, Rupay & Matsunay pour échapper à la répression politique.

 

Visionnez et « aimer » les vidéos des différents témoignages
sur la page Facebook du Centre culturel :
www.facebook.com/centreculturel.Louvain.la.Neuve
Cela ne vous coûte que votre « clic » !

Entre le lundi 12 et le vendredi 23  juin, plus les capsules vidéos seront « likées », plus vous soutiendrez
et doterez financièrement un projet commun de sensibilisation à la thématique, réfléchi et
développé par l’ensemble des associations participants à la nuit africaine.

Objectif : atteindre 10.000 « j’aime », soit 5.000 euros (50 cents/clic)

destinés à soutenir des actions concrètes avec l’Afrique et en lien avec la thématique,
conçu par les associations participant au festival.


Sur TV Com Brabant wallon ou via le site www.tvcom.be
Bernard De Vos, Délégué général aux droits de l’enfant sera l’invité de TV Com le lundi 12 juin.
Entre le mardi 13 et le vendredi 16 juin : TV Com diffusera un reportage présentant chaque soir un nouveau témoignage.